Prevoyance

assurance
indemnite journaliere

Appel : 0826 621 699 (0.15€ TTC/mn)

INDEMNITE JOURNALIERE ARRET MALADIE

Indemnité journalière pour salariés et indépendants en activité
Vous exercez une activité professionnelle en tant que salarié ou en tant que travailleur non salarié (artisan, commerçant ou profession libérale en indépendant) ? Savez-vous combien votre régime vous indemniserait en cas d’arrêt de travail suite à une maladie ou à un accident ?
Faute d’une protection suffisante, la plupart des travailleurs risquent de se retrouver dans une situation financière précaire s’ils n’ont pas pensé à souscrire une assurance indemnités journalières en d’arrêt de travail.
En raison du faible montant des indemnités versées par la plupart des régimes, il est recommandé d’adhérer à un contrat d’assurance privé qui garantit le versement d’un complément de salaire en cas d’arrêt maladie ou d’accident. Certaines catégories professionnelles sont plus exposées que d’autres, c’est notamment le cas des professions libérales (infirmière, kinésithérapeute…). Une assurance maintien de salaire est la solution idéale pour tous ceux qui ne souhaitent pas voir leurs revenus fragilisés.

Contrats d’assurance indemnités journalières complémentaires proposés sur le marché 
- Il peut s’agir d’un contrat d’assurance forfaitaire et dans ce cas la somme souscrite est égale à la somme versée en cas d’arrêt de travail.
- ou d’un contrat d’assurance indemnitaire dans lequel les indemnités versées ne peuvent en aucun cas être supérieures à la perte de salaire subit par l’assuré.

Le travailleur Indépendant
Le travailleur non salarié (TNS) est un indépendant qui exerce à son compte sous le régime de la micro entreprise. Le régime de la micro entreprise est un régime fiscal forfaitaire simplifié destiné aux entrepreneurs individuels.
Parmi les travailleurs non salariés on distingue :
- Le travailleur en Entreprise Individuelle (EI)
- Le travailleur en Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)
- Le Gérant majoritaire non salarié d’une Société à Responsabilité Limité (SARL)
- Le travailleur en Auto entrepreneur
Activité du travailleur indépendant 
- L’Artisan (maçon, électricien, coiffeur plombier, …) est inscrit au répertoire des métiers (RM) et affilié au RSI (Régime Social des Indépendants) et à la CANCAVA (Caisse autonome nationale de compensation de l'assurance vieillesse artisanale).

- Le travailleur qui exerce une activité commerciale (agent commercial, agent immobilier …). La loi qualifie de commerçant toute personne qui « effectue des actes de commerce et en fait sa profession habituelle ». Le commerçant cotise au RSI (Régime Social des Indépendants) et à l’ORGANIC.

- Le travailleur qui exerce une activité libérale (médecin, infirmière, orthophoniste, psychologue, kinésithérapeute, architecte, informaticien, conseiller, consultant…). Selon le métier exercé, le travailleur membre d’une profession libérale cotisera à une caisse bien déterminée.
CIPAV : Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse.
CARPIMKO pour infirmière, kinésithérapeute, pédicures, podologues, orthophonistes et orthoptiste.
CARCDSF : Caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des sages-femmes.
CNBF : Caisse nationale des barreaux français (pour les avocats et conseils juridiques).
CARMF : Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France.
CAVEC : Caisse d’assurance vieillesse des experts-comptables et des commissaires aux comptes. CAVP : Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens.
CARPV : Caisse autonome de retraite et de prévoyance des vétérinaires
Les assureurs ont conçu une gamme de produits de prévoyance adaptée. En effet, les contrats d’assurance indemnités journalières commercialisés prennent en compte le statut et le régime de chaque travailleur mais également le niveau de revenu, l’ancienneté, la composition familiale…afin de répondre au mieux aux attentes de chacun. L’assurance indemnités journalières ou maintien de revenu est un contrat incontournable.

Que vous soyez indépendant ou salarié, si vous avez conscience des problèmes financiers qui peuvent surgir en cas d’arrêt de travail suite à une maladie ou à un accident vous devriez obligatoirement souscrire un complément de salaire. Un contrat d’assurance indemnités journalières complementaire vous permet de maintenir votre niveau de vie en toute circonstance. Certains assureurs proposent également des contrats d’assurance indemnités journalières couplés à une assurance chômage.